Si vous avez acquis une expérience significative à l’étranger, il est possible de la faire reconnaître par un diplôme pour consolider votre CV !

La Validation des Acquis de l’Expérience (VAE), créée par le décret du 26 avril 2002, permet la délivrance de l’ensemble des diplômes et des certificats de qualification sur la base de votre expérience. Appliquée uniquement en France au début, un dispositif spécifique de validation des acquis dans un contexte d’expatriation a été mis en place pas l’académie de Versailles.

En effet, l’expatriation, que vous soyez travailleur ou conjoint d’expatrié, est une période riche d’expériences et vous amène parfois à acquérir des compétences totalement nouvelles. Effectuer sa démarche de VAE pour faire certifier ces compétences durant votre période à l’étranger vous permettra de bénéficier de la valorisation de cette expérience dès votre retour ou pour vos recherches d’emploi à l’étranger.
Les diplômes les plus demandés par les personnes à l’étranger sont les diplômes d’enseignement de français langue étrangère (FLE) et d’éducateur de jeunes enfants, mais tous les diplômes et certifications à visée professionnelle inscrits au RNCP sont accessibles par la VAE.

Sachez que le bénévolat peut donner lieu, au même titre que l’expérience professionnelle, à une VAE. Dans les deux cas, il faudra fournir une attestation d’emploi précisant le nombre d’heures ou d’années travaillées et le domaine dans lequel vous avez acquis des compétences spécifiques. Pour le bénévolat, cette attestation peut être remplacée par le passeport bénévole.

La VAE est régit par des décrets qui fixent les critères généraux d’application. Toutefois, la VAE reste à l’appréciation du certificateur (organisme à l’origine du diplôme visé : les universités pour les diplômes universitaires, le ministère pour les diplômes de l’Education nationales, etc.) qui va juger si l’expérience couvre bien l’intégralité des compétences nécessaires à l’obtention du diplôme.

Depuis la loi de 2016, la durée de l’expérience minimum pour obtenir une VAE a été réduite de 3 ans à 1 an.

La procédure d’obtention d’une VAE se fait en plusieurs étapes :
1- Constitution du dossier administratif : le livret 1.
Il est composé de toutes les preuves (attestation d’emploi ou de bénévolat, CV, diplômes précédents, etc.) et doit être envoyé à la délégation académique pour la validation des acquis (DAVA) de Versailles.
2- La DAVA examine le dossier et valide ou non la recevabilité du dossier pour prétendre à cette VAE. Si l’examen est positif, le candidat reçoit une attestation de recevabilité et peut alors continuer ses démarches.
3- Il faut alors composer le livret 2.
Il correspond à la rédaction d’un « mémoire » : c’est un travail de recherche et de rédaction avec un cadre (forme et contenu) défini par le certificateur de chaque diplôme.
4- L’entretien avec le jury composé conformément à la règlementation de la certification visée. Il peut être prévu pour certaines certifications une mise en situation. La présentation consiste en un entretien destiné à compléter votre dossier.
5- Le jury rend sa décision : il peut délivrer une validation totale, partielle ou refuser la validation.

Il faut compter environ 1 an entre le début des démarches et l’obtention de la VAE.

Pour en savoir plus sur la VAE pour les expatriés, rendez-vous sur le site de VAExpat.

 

Laisser un commentaire