En ce début de mois de septembre des milliers d’élèves ont reprit la route vers les bancs de l’école, pas seulement en France, mais aussi dans l’ensemble du réseau de l’AEFE. A cette occasion, Christophe Bouchard, le directeur de l’agence a fait le point sur l’actualité du réseau. 

Tout d’abord, un rapide bilan de la dernière édition du baccalauréat: comme bien souvent, les résultats des bacheliers à l’étranger ont été très satisfaisants: 96,7% de réussite contre 87,9% en métropole. Notons de même que plus de 75% d’entre eux ont obtenu une mention. 

Ces élèves fraichement diplômés pourront rejoindre le réseau des anciens élèves, l’ALFM, qui lancera en novembre une plateforme numérique mondiale afin de renforcer les liens entre les anciens élèves d’établissements de l’AEFE, notamment sur le plan associatif et professionnel. Elle aura également pour but d’améliorer l’accompagnement des anciens élèves dans leurs études supérieures, leur parcours professionnel ou leur mobilité à l’international

La sécurité des élèves et du personnel sera elle aussi au centre des préoccupations cette année. Une subvention spéciale a été accordée renforcer les dispositifs en lien avec cette problématique. Cela se traduira entre autre par la création d’un service dédié à la prévention et à la protection des établissement, ainsi que par la mise en place de stages de formation sur le terrain pour le personnel des établissements de l’AEFE.

Le maintien de l’excellence éducative du réseau reste de même une priorité, c’est pourquoi le pôle d’expertise pédagogique de l’agence a encore été renforcé. Une attention particulière sera accordée à l’obtention de l’homologation et la politique de formation continue des enseignants recrutés localement. Christophe Bouchard rappelle aussi que l’attention portée aux élèves aux besoins éducatifs particuliers ainsi que la conscience de la diversité des profils et des rythmes d’apprentissage restent centrales dans la politique pédagogique de l’AEFE.

De plus, le réseau souhaite encore et toujours permettre un engagement grandissant des élèves dans des projets citoyens et solidaires, sportifs, culturels, par le biais des établissements du réseau. Parmi les projets existant qui seront reconduits on peut citer la 8e édition des  jeux internationaux de la jeunesse ou la 4e édition de l’orchestre des lycées français du monde. 

Enfin, l’agence souhaite placer l’innovation et le numérique au coeur de l’apprentissage, volonté qui se traduit par exemple par l’extension de la plateforme agora à l’ensemble des établissements du réseau. Une nouvelle plateforme nommée ADN sera bientôt mise en place. Elle aura pour objectif de faciliter les échanges scolaires  en permettant aux élèves de suivre une partie de leur scolarité dans un autre établissement du réseau.

Un agenda déjà bien rempli, pour une première semaine d’école…

  1. quel accompagnement pour les élèves diagnostiqués surdoués mais ayant de mauvais résultats en classe ?

Laisser un commentaire