Station F : les start-up rentrent en gare !

La station F, présentée comme le plus grand incubateur de start-up au monde, a été inaugurée le 29 juin par le président Emmanuel Macron. Au total, 1000 start-up se partageront les 34000 mètres carrés de la halle Freyssinet,  ancien bâtiment ferroviaire spécialement rénové et aménagé pour faciliter les échanges entre les entrepreneurs.  

La répartition des start-up incubées se fera via différents programmes, 21 au total,  gérés par la Station F elle-même ainsi que par les incubateurs corporates de certaines entreprises. La cellule gérée par la Station F, nommée « Founders Program », aura un «  Sélection board »  composé de 100 entrepreneurs, originaires de 21 pays différents. Parmi eux, 5 sont à la tête de licornes (terme économique désignant une start-up valorisée à plus d’un milliard de dollars), et 3 ont réalisé une introduction en bourse. Ainsi Alix de Sagazan (AB Tasty), Thierry Petit (Showroomprivé) ou encore Céline Lazorthes (Leetchi) en feront parti. Le tarif mensuel du Founders Program est de 195 € par mois, il comprend un poste de travail à plein temps et l’accompagnement sur site par l’équipe qui anime le lieu, une douzaine de personnes dont l’âge moyen est de 28 ans.

En ce qui concerne les incubateurs corporates, la présence de Microsoft, qui s’associe à l’INRIA (Institut national de recherche en informatique et en automatique) a été particulièrement remarquée. Et pour cause, le programme d’accélération proposé par le leader mondial de l’informatique est dédié aux entreprises de l’intelligence artificielle. Le responsable Developer Expérience de Microsoft France, Christophe Shaw, applaudit l’initiative du projet, et souligne qu’il contribuera a faire rayonner l’excellence française dans ce domaine, ainsi que la qualité de ces chercheurs et de ses ingénieurs. Son programme d’incubation sera formé autour d’un noyau de 5 start-ups en cours de sélection. La seule connue à ce jour est Recast.ai, qui développe « une IA capable de comprendre le langage naturel et permet de créer des chatbots pour la relation client », explique Patrick Joubert, son fondateur. Outre Microsoft, Facebook, Ubisoft, Thalès, ou encore l’Institut du Cerveau et de la Moelle Epinière entre autre dirigeront leur programme. 

Dans un futur proche, la station F souhaite acquérir un espace de co-habitation, pouvant à terme accueillir 600 personnes dans 100 appartements partagés, situé à une dizaine de minute de l’incubateur. Souhaitons que le projet de Xavier Niels, dans lequel il a d’ors et déjà investit 250 millions d’euros à titre personnel, réalise son ambition de diversifier et moderniser le paysage entrepreneurial français. 

Related Posts

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Site Menu