TAFTA : la France dit non !

Depuis 2013, des centaines de chefs d’entreprises et de politiques négocient dans la plus grande discrétion sur un accord transatlantique. la France vient de demander « l’arrêt pur, simple et définitif de ces négociations » car elles souffrent d’un trop grand déséquilibre au profit de Washington