HONGRIE

LES INFORMATIONS PRATIQUES

Transports et Communication HONGRIE

    • Qualité du réseau mobile : bonne.
    • Qualité réseau internet : bonne.
    • Validité des permis de conduire français et international : oui. Le permis de conduire français est reconnu dans les pays de l’Union Européenne. Attention cependant, les certificats provisoires (“feuille jaune”, etc) ne sont pas reconnus à l’étranger. Le permis de conduire international n’est reconnu que s’il est accompagné du permis national original.
    • Réseau routier : les autoroutes à péage sont très bien entretenues. Il est obligatoire de se munir d’une vignette électronique (matrica) pour circuler sur les autoroutes, le reçu servant de justificatif. Sur les routes secondaires, la signalisation est parfois approximative, notamment en ce qui concerne les croisements avec les voies ferrées.
    • Réseau ferroviaire : satisfaisant et bien développé. La compagnie de chemin de fer nationale, la MÁV, gère les quelques 8 000 km de rails, dont un tiers seulement est électrifié. On peut rejoindre Budapest en train depuis à peu près n’importe quelle ville du pays, et de nombreuses lignes secondaires relient les villes de province entre elles.
    • Réseau de bus : dans certains cas, le bus s’avère plus pratique que le train pour rejoindre sa destination. Le réseau Volanbusz couvre la quasi totalité du pays.
    • Réseau de transports urbains : diversifié, efficace et peu onéreux. La ville de Budapest dispose d’un réseau de transports publics dense : trois lignes de métro et quatre lignes de train suburbain (HÉV), sans compter les bus et trolleybus. Elle fait également partie des villes avec Szeged, Debrecen et Miskolc à bénéficier d’un réseau de tramways.
    • Réseau maritime : de nombreuses excursions sont proposées sur le Danube, surtout en saison estivale, par les compagnies Mahart PassNave et Mahart. Des ferries sillonnent également le Danube, affrétés par Balatoni Hajózás (lac Balaton) et BKV (Budapest).
  • Scolarité HONGRIE

    • Système scolaire local : en Hongrie, le système scolaire est similaire au système français. Cependant, les enfants passent 4 ans dans la section primaire et 8 ans au niveau secondaire (dont 4 années de collège et 4 années de lycée). Les étudiants peuvent intégrer un établissement d’enseignement professionnel dès le collège. Les études supérieures peuvent être suivies à l’université ou dans une école supérieure à visée professionnelle. Dans les deux cas de figure, il existe des établissements publics et privés.
    • Associations subventionnées par le dispositif FLAM : il n’y a pas d’association subventionnée par le dispositif FLAM à l’heure actuelle en Hongrie.
  • Santé et sécurité sociale HONGRIE

    • Qualité des structures hospitalières : bonne. Les soins sont de qualité, et les spécialistes sont très compétents. Par contre, les hôpitaux publics sont plutôt anciens et en mauvais état.
      A Budapest, on compte une vingtaine d’hôpitaux, qui sont tous dotés de services de soins spécialisés.

      Liste des hôpitaux recommandés par le ministère des Affaires étrangères pour la Hongrie : cliquez ici
      Liste des médecins francophones recommandés par l’Ambassade de France à Budapest : cliquez ici

    • Numéros d’urgence :
      • Numéro d’urgence : 112
      • Police : 107
      • SAMU : 104
      • Ambulances : 00 36 1 311 1666
    • Système local de sécurité sociale : en Hongrie, le régime inclut l’aide à la famille, l’aide sociale, l’assurance chômage et les assurances sociales : invalidité, maladie-maternité, vieillesse et survivants. Les maladies professionnelles et les accidents du travail ne sont pas encadrés par une assurance spécifique, mais couverts par les assurances maladie, invalidité et survivants.

      Plus d’informations sur le Centre des Liaisons Européennes et Internationales de Sécurité Sociale (CLEISS) : la protection sociale locale en Hongrie.

  • Liens avec la France – HONGRIE

  • Travail et Logement HONGRIE

  • Cadre légal du travail

    • Salaire minimum : 98 000 HUF/mois (environ 317€)
    • Durée légale du temps de travail : 40h/semaine.
    • Informations complémentaires : en Hongrie, les salaires sont fixes, et sont définis par la formation et l’expérience qu’aura acquises le salarié. Bien que l’allemand et l’anglais soient très utilisés pour les affaires, il demeure essentiel de maîtriser la langue hongroise pour s’investir dans le monde du travail. Les entreprises hongroises privilégient généralement l’embauche de salariés locaux. Ainsi, les expatriés français ont avantage à se tourner vers les grandes entreprises françaises ou internationales implantées en Hongrie.
    • Jour chômé hebdomadaire : samedi et dimanche.

    Logement

    • Prix moyen du loyer dans une grande ville : environ 1200€ pour un 3 pièces dans un quartier résidentiel de Budapest et environ 900€ pour le même logement en périphérie de la ville.
    • Contrat de location : Avant de signer le bail, il est conseillé de faire l’état des lieux. La durée du bail est variable, et il est fréquent que le propriétaire demande de payer une caution à l’entrée (somme équivalant à 1 ou 2 mois de loyer) ainsi qu’un à trois mois de loyer à l’avance. En règle générale, les agences de location prennent une commission équivalente à un mois de loyer.
  • Leave a Reply

    Your email address will not be published.

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    Site Menu