IRLANDE

LES INFORMATIONS PRATIQUES

Transports et communication IRLANDE

    • Qualité du réseau mobile : excellente. 4 opérateurs mobiles se partagent prioritairement le marché. Il s’agit de Meteor, Tescomobile, Three et Vodafone.
    • Qualité réseau internet : excellente. Avant l’installation d’internet à domicile, le site Bonkers.ie permet de voir quels opérateurs couvrent la zone dans laquelle vous vivez. Les fournisseurs d’accès à internet sont nombreux, nous citerons Eir, Sky, Pure Telecom, Virginmedia et Vodafone
    • Validité des permis de conduire français et international : oui. Le permis de conduire français est reconnu dans les pays de l’Union Européenne. Attention cependant, les certificats provisoires (“feuille jaune”, etc) ne sont pas reconnus à l’étranger.
    • Réseau routier : Le réseau est généralement en bon état, mais le nombre d’autoroutes est encore limité. Il convient d’être particulièrement vigilant sur les routes secondaires, souvent très étroites, et ne pas oublier que la conduite se fait à gauche. Les autoroutes irlandaises sont signalées par le préfixe M, et les routes nationales par le préfixe N. Certaines routes sont payantes (à péage), sauf pour les conducteurs handicapés pour qui le péage est gratuit.
      Attention, autour de Dublin, il existe un système de péage sans barrière sur le périphérique M50 : pas de paiement au poste de péage, la plaque d’immatriculation de votre véhicule est photographiée pendant le trajet. Il faut ensuite régler avant 20h le lendemain (sous peine de pénalités de retard) en ligne, dans les points de vente arborant le logo Payzone ou par téléphone au 1890 501050 depuis l’Irlande. Il est également possible de s’inscrire et d’ouvrir un compte e-flow (plusieurs options possibles) qui permet de régler à l’avance, ou une fois par mois.
    • Réseau aérien : en raison de la superficie du pays, il y a peu de vols internes, mis à part les lignes Dublin-Kerry et Dublin-Donegal, qui se font en 40 minutes environ. La principale compagnie assurant les liaisons intérieures est Aer Lingus.
      La République d’Irlande est reliée à la plupart des capitales européennes et à de nombreuses villes américaines, via une dizaine d’aéroports.
      L’aéroport international de Dublin (DUB) situé à 11 km au nord de la ville, est le premier aéroport d’Irlande. Pour s’y rendre depuis le centre ville, en voiture, il faut prendre l’autoroute M50 en direction du nord, puis l’embranchement sur la M1 (toujours vers le nord), après quoi la direction de l’aéroport est ensuite clairement signalée. Au niveau des transports en commun, plus de 1000 bus, navettes et autocars relient chaque jour l’aéroport à Dublin et à d’autres destinations à travers le pays. L’outil Route Planner permet d’établir son itinéraire.
    • Réseau ferroviaire : Le réseau intérieur est plutôt bon et couvre une grande partie des villes et villages d’Irlande. Pour faciliter vos déplacements, le site de la compagnie ferroviaire irlandaise Irish Rail (larnrod Eireann) met à votre disposition des horaires imprimables et une carte du réseau ferroviaire. On trouve en majorité des trains Intercity (grandes lignes, y compris la ligne à grande vitesse Enterprise), des Commuters, trains de banlieue desservant les villes de Dublin, Corck, Limerick et Galway et des DART (trains de banlieue électrifiés qui longent la côte dublinoise).
      Les deux gares principales de Dublin sont Connolly Station (au nord de la ville) et Heuston Station (au sud), reliées par la ligne rouge du tramway.
    • Réseau de bus : Le réseau de bus est dense et de bonne qualité. Ce mode de transport est le moyen le plus économique de relier les différentes villes irlandaises. Bus Eireann est la compagnie nationale, mais elle n’opère pas du côté de Dublin où la compagnie DublinBus prend le relais. Pour les horaires des bus, les applications Real Time Bus Éireann et Next Bus Dublin Free, gratuites et fonctionnant sous Android, peuvent s’avérer utiles. Il existe également des compagnies privées proposant des tarifs parfois plus avantageux.
  • Scolarité Irlande

    • Système scolaire local : L’école est obligatoire de 6 à 16 ans.
      De nombreuses écoles primaires sont en fait des établissements paroissiaux subventionnés par l’État, et ne demandent pas de frais d’inscription, les parents devant cependant acheter les manuels et les uniformes. L’apprentissage du gaélique est, de plus, obligatoire en cas de financement étatique, bien que la langue d’enseignement soit l’anglais. Il existe également des écoles dont la langue d’enseignement est le gaélique et des écoles multiconfessionnelles.
      L’enseignement secondaire est ensuite dispensé par des établissements privés également subventionnés par l’État et des établissements publics appelés « Comprehensive Schools » ou « Community Schools ». Les « Vocational Schools » correspondent aux lycées professionnels. Après trois ans d’enseignement secondaire (Junior cycle), les élèves passent l’équivalent du brevet (Junior certificate). Ils peuvent ensuite choisir de prendre une année de transition pour se consacrer à des activités extrascolaires ou à des études plus professionnelles avant d’effectuer deux ans de cours supplémentaires (Senior cycle), sanctionnés par l’équivalent du baccalauréat (Leaving certificate). Selon le nombre de points obtenus, ils peuvent poursuivre des études universitaires.
    • Associations subventionnées par le dispositif FLAM :
      • L’association les Enfants francophones de Cork propose des cours de français primaire, dispose d’une bibliothèque en français et organise des rencontres mensuelles pour les familles francophones.
      • L’atelier de français – FLAM est ouverte aux enfants francophones ou bi-nationaux qui souhaitent apprendre à lire et à écrire en français. Le siège de l’association est à Carrigaline (Cork), et des antennes ont été ouvertes en 2015 à Galway, Limerick et Dublin.
  • Santé et Sécurité Sociale IRLANDE

    • Qualité des structures hospitalières : L’infrastructure hospitalière est de bonne qualité, mais les délais sont souvent longs en raison du manque de personnel médical. Deux systèmes coexistent : le secteur public, qui souffre de certaines carences, et le secteur privé qui offre des soins de meilleure qualité mais plus onéreux.
      L’ambassade de France en Irlande a établi une liste – non exhaustive – de médecins francophones.
    • Numéros d’urgence :
      • Police, pompiers, ambulance : 112 ou 999
    • Système local de sécurité sociale : Le régime irlandais de protection sociale est géré par le Department of Social Protection. Il couvre les risques maladie, maternité, invalidité, vieillesse, survivants, accidents du travail, maladies professionnelles et chômage. Il existe également quelques prestations universelles indépendantes des revenus, telles que les allocations familiales. Le régime général de protection sociale est le même pour toutes les catégories socioprofessionnelles. Il est cependant limité pour les travailleurs indépendants, qui ne bénéficient pas des assurances pour les accidents du travail, le chômage, les maladies ou l’invalidité.
      Etant donné les délais et limites du système public qui ne couvre pas, par exemple, les visites chez les médecins ou les soins dentaires, près de la moitié des Irlandais ont également recours à des assurances privées.
      En cas de séjour court, il est recommandé de demander la Carte européenne d’assurance maladie auprès de son organisme d’assurance maladie avant le départ. Elle est valable un an.Plus d’informations sur le Centre des Liaisons Européennes et Internationales de Sécurité Sociale (CLEISS) : la protection sociale locale en Irlande.

      Plus d’informations sur le site de la Commission européenne.

  • Liens avec la France – Irlande

  • Travail et Logement IRLANDE

  • Cadre légal du travail

    • Salaire minimum : 1461,85€ par mois ou 8,65€ l’heure (janvier 2015).
    • Durée légale du temps de travail : 42,5h par semaine dans l’industrie et 37,5h par semaine dans le tertiaire. La durée maximale est de 48h par semaine et de 13h par jour. La durée moyenne est de 39h/semaine.
    • Infos complémentaires : Les contrats ne sont pas toujours écrits, mais l’employeur est tenu de présenter au salarié, dans un délai de 28 jours après sa prise de fonction, un document écrit (written statement) récapitulant les principales modalités de son contrat. La majorité des contrats sont à durée indéterminée et prévoient une période d’essai de 6 à 12 mois. La durée du préavis est généralement d’une semaine après 13 semaines de travail, et d’un mois après un an d’ancienneté. Le système de primes est fréquent. Enfin, il est à noter que près d’un quart des contrats sont à temps partiel.
    • Jours chômés hebdomadaires : Samedi et dimanche.

    Logement

    • Prix loyer moyen grandes villes : Au centre-ville de Dublin, le loyer mensuel (hors charges) d’un deux-pièces est compris entre 950 et 3000€. Le loyer d’une chambre en colocation varie entre 300 et 1 000€ selon les quartiers.
      Dans la banlieue de Dublin, un studio correct coûte environ 645€/mois et un trois-pièces environ 1200€/mois (hors charges). Cela peut monter à 1600€ dans les quartiers résidentiels.
    • Contrat de location : Les contrats sont généralement d’une durée d’un an, et le préavis est proportionnel à la durée du bail. Il est conseillé de consulter le portail officiel du service public irlandais pour connaître précisément ses droits et devoirs en tant que locataire.
  • Leave a Reply

    Your email address will not be published.

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    Site Menu