MEXIQUE

LES INFORMATIONS PRATIQUES

Transports et communication Mexique

    • Qualité du réseau mobile : bonne. Les deux principaux opérateurs du pays sont Telcel et Movistar. Afin de vous procurer une carte sim, vous devez vous rendre dans une des boutiques des opérateurs avec une pièce d’identité afin d’être inscrit sur le registre national des téléphones mobiles. Vous pourrez recharger votre carte sim prépayée à n’importe quel guichet OXXO que vous trouverez dans tous les coins de rue de la capitale.  Il est important de préciser que chaque état a son propre indicatif téléphonique, et celui-ci diffère si vous appelez un fixe ou un mobile. C’est parfois un vrai casse-tête et même les mexicains s’y perdent. Vous pouvez trouver les différents indicatifs du pays ici.
    • Qualité réseau internet : bonne. Tous les fournisseurs internet utilisent le réseau Telmex. Les principaux fournisseurs du pays sont Prodigy internet et Terra. De nombreux points d’accès WIFI sont également disponibles mais pour s’y connecter, il faut être connecté au service ou s’acheter une carte prépayée Tarjeta Multifon.
    • Validité du permis FR/International : Non. Le permis local est nécessaire pour les résidents : il convient de s’adresser à la “delegación” (mairie d’arrondissement) la plus proche de votre domicile, au service “transito, expedicion de licencias”. Ce permis sera valable 3 ans.
    • Réseau routier : le pays compte plus de 375 000 km de routes dont la moitié sont goudronnées. Il y a plus de 6000 km d’autoroutes à péages. Ces dernières sont en bon état et en cas d’accident, la compagnie autoroutière prend en charge tous les frais de dépannage. Il est vivement recommandé de ne pas circuler la nuit au Mexique pour des raisons de sécurité. Plus d’informations concernant les distances et les péages ici (site en espagnol).
      A Mexico, un système de jours d’alternance de circulation a été fixé. Les véhicules immatriculés à l’étranger ne peuvent pas circuler dans le district fédéral le vendredi.
      En ville, les transports en commun sont pratiques et économiques mais très encombrés.
      Le taxi est un moyen de transport relativement bon marché. Il convient toutefois d’utiliser les taxis officiels.
    • Réseau aérien : le réseau aérien est vaste : il existe plus de 60 aéroports. Les principales compagnies sont Aeromexico et Mexicana.
      Les principaux aéroports du pays sont :
    • MEXICO DF
      L’aéroport international de la ville de Mexico DF, Benito Juarez, est l’aéroport le plus fréquenté de toute l’Amérique Latine. Il se situe à 10 km à l’est de la ville de Mexico DF. Grâce au Boulevard Puerto Aéreo, plusieurs lieux de la ville sont accessibles.
      Le moyen le plus rapide de rejoindre le centre-ville est d’emprunter le métro. La ligne 5 est accessible depuis le Terminal 1 de l’aéroport et dessert les stations de Politécnico au nord de la ville et Pantitlan en passant par le centre. Le temps de trajet est approximativement de 15-25 minutes. Plus d’informations ici.
      Il est également possible de rejoindre le centre-ville grâce à la ligne 4 du service Metrobus qui relie le Terminal Buenavista de l’aéroport à la station de métro San Lazaro. Les stations sont à la porte 7 du Terminal 1 et à la porte 2 du Terminal 2. Vous trouverez les tarifs et les horaires ici.
      Enfin, vous pouvez rejoindre le centre-ville en taxi. Il est recommandé de ne prendre que les taxis autorisés pour les aéroports par le Secrétariat des Communications et Transports. Vous trouverez la liste ici. Sachez enfin, que le règlement de la course se fait à l’avance à un stand dans l’aéroport avec des prix fixes selon les zones.
    • GUADALAJARA
      L’aéroport international de Guadalajara Miguel Hidalgo y Costilla se situe à 16 km au sud de la ville. Il est possible de rejoindre directement le centre-ville par l’autoroute. Sinon, un service de minibus du Servicio Colectivo, dessert le centre-ville en 35 minutes. Il quitte l’aéroport toutes les heures depuis le Terminal principal. Vous pouvez acheter les billets directement dans l’aéroport.
    • MONTERREY
      L’aéroport international General Mariano Escobedo est le principal aéroport de la région au nord du Mexique. Il est situé à 24 km au nord-ouest de Monterrey. Pour rejoindre le centre-ville par la route, il faut prendre la Carretera Miguel Alemán. Il faut compter approximativement 30 minutes. Vous pouvez également utiliser les services de transport express SkyBus qui desservent le centre ville en 45 minutes.
      Enfin, de nombreux taxis sont également disponibles avec des tarifs selon les zones. Ne prenez que les taxis officiels et sachez que le règlement se fait à l’avance à un comptoir dans l’aéroport.
    • CANCUN
      L’aéroport international de Cancun est situé à 16 km au sud-est de la zone hôtelière de la ville. Il est possible de rejoindre le centre-ville grâce au service de la compagnie de bus ADO (45 minutes environ). Néanmoins, les bus ne marquent aucun arrêt jusqu’au terminus qui se trouve généralement loin des hôtels. Il vous faudra par conséquent prendre soit un autre bus afin de rejoindre votre hôtel, soit un taxi, ce qui augmentera le coût du trajet. Il vous est donc recommandé de prendre directement un taxi depuis l’aéroport de la compagnie Cancun Taxi qui reliera le centre-ville en 25 min approximativement.
    • Réseau de bus : c’est le moyen de transport le plus économique pour circuler à travers le Mexique. Le réseau de lignes de bus est dense et chaque ville dispose de sa gare routière centrale. Il existe de nombreuses compagnies, avec différents prix et différentes catégories de confort : ETN Turistar, Grupo ADO, Grupo Estrella Blanca, Primera Plus.
  • Scolarité Mexique

    • Système scolaire local : L’enseignement est obligatoire et gratuit de 5 à 14 ans (9 ans).
      Les établissements sont classés par catégorie, en fonction de leur financement : écoles fédérales, écoles provinciales, écoles municipales, écoles privées. Les écoles publiques manquent de moyens.
    • Écoles françaises :

    Lycée Franco-mexicain de Mexico (situé dans le quartier résidentiel et d’affaires de Polanco): de la petite section de maternelle à la terminal (plus une section BTS et licence professionnelle).
    Une annexe existe dans le sud de la ville, à Coyoacan : de la petite section de maternelle au CM2 et cours du CNED de la sixième à la troisième.
    École Molière de Cuernavaca (extension du lycée franco-mexicain de Mexico) : de la petite section de maternelle au CM2 et cours du CNED de la sixième à la troisième.
    Lycée français de Guadalajara : de la petite section de maternelle à la terminale.
    Lycée français international Jules Verne de Queretaro : maternelle et primaire.

    • Associations subventionnées par le dispositif FLAM :L’association socioculturelle Racines Françaises au Mexique (RFM) essaie de maintenir l’identité française en renforçant les liens entre les descendants de Français au Mexique, recensant et mettant en valeur les archives et le patrimoine de l’émigration.
      L’association les amis du musée San Rafael ACa pour but de sauvegarder la culture et le patrimoine français de la région de San Rafael, Veracruz au Mexique. Un enseignement de la langue et la culture française est proposé pour toute personne âgée de 5 à 80 ans.
      Le centre Francophone de Querétaro, A.C. propose des cours de français pour les enfants et les conjoints des francophones résidents à Quéretaro.
      L’association Franco-Guaymense AC diffuse la langue et la culture française dans tout l’État du Sonora.
  • Santé et sécurité sociale Mexique

    • Qualité des structures hospitalières : Il existe un vaste réseau d’hôpitaux et de cliniques publiques et privés au Mexique qui offrent généralement un bon service. Les hôpitaux et cliniques privés proposent des soins de meilleure qualité que leurs homologues publics mais sont souvent très onéreux et les soins doivent être payés d’avance.
    • Liste des principaux hôpitaux et numéros d’urgence recommandés par le Consulat de France au Mexique : ici
    • Numéros d’urgence :Police, ambulance, protection civile : 066
      Pompier : 068
      Assistance aux touristes : 3002-6300
    • Système local de sécurité sociale :

    Le système de sécurité repose sur deux grandes institutions publiques :

    – l’IMSS (InstitutoMexicanodelSeguro Social) qui couvre les personnes travaillant dans le secteur privé ;

    – l’ISSSTE (InstitutoMexicanodelSeguro Social de los TrabajadoresdelEstado) qui regroupe les fonctionnaires.

    Les bénéficiaires de ces organismes dépendent de cliniques de quartier et ne déboursent pas les frais médicaux.

    Quatre autres organismes publics offrent des prestations médicales à un prix très bas à la population non affiliée : ministère de la Santé (Secretaría de Salud ou SSA), DIF (Système national pour le développement intégral de la famille) qui est un service d’assistance sociale, l’ISSDF (Instituto de Servicios de SaluddelDistritoFederal) pour les soins aux populations défavorisées dans la ville de Mexico, l’IMSS-SOLIDARIDAD, pour les soins aux populations rurales défavorisées.

    Il est recommandé à nos ressortissants d’adhérer à la Caisse des Français de l’étranger : ici

  • Liens avec la France-Mexique

  • Travail et logement Mexique

  • Cadre légal du travail

    • Salaire minimum : Le montant du salaire minimum journalier varie selon la catégorie de métiers et la zone géographique (il existe trois zones géographiques au Mexique).
      Salaire minimum par jour dans la zone Mexico DF : 67,52 pesos.
    • Infos complémentaires : le salaire journalier peut être complété de gratifications, primes, commissions, prestations en espèce ou avantages réservés aux salariés en échange de son travail. Les salariés ne peuvent pas effectuer plus de trois heures supplémentaires en une seule journée et ce seulement trois fois par semaine. Ces heures supplémentaires doivent être payées le double du salaire normal.
    • Jour chômé hebdomadaire : en principe le dimanche mais pas obligatoirement
    • Durée légale du temps de travail : 48 heures par semaine (8 heures par jour)
    • Sites utiles :

     

    Logement :

    • Contrat de location : la durée du bail est en général d’un an, non révocable et le contrat est renégocié tous les ans. Il est souvent demandé un garant pour les contrats de location. Et lorsque vous passez par agence, une commission peut être à votre charge.
    • Prix loyer moyen grandes villes : A Mexico DF, la location d’un studio dans un quartier résidentiel coûte entre 800 et 1 000 euros par mois et celle d’un trois pièces entre 1 500 et 2 000 euros. Les prix varient énormément d’un quartier à un autre, voire même d’une rue à une autre.
    • Sites utiles :
  • Leave a Reply

    Your email address will not be published.

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    Site Menu