PORTUGAL

LES INFORMATIONS PRATIQUES

Transport et communication PORTUGAL

  •  

    • Qualité du réseau mobile : excellente. Le réseau 4G couvre 90% du territoire. Les principaux opérateurs sont  MEO, Vodafone et NOS. Le téléphone portable est disponible en prépayé ou sous contrat. Il est possible de s’inscrire aux points de vente des operateurs (emplacements disponible sur les sites). Pour les services prépayés, seules les informations personnelles sont nécessaires (nom et adresse); pour un contrat, il est indispensable de se munir de sa pièce d’identité (Passaporte/Bilhete de Identidade) un justificatif de domicile (Cartão de Residência/Comprovativo de Morada) et d’un numéro fiscal (Número de Contribuinte). Un numéro de référence sera mis à votre disposition au moment de l’achat, à garder précieusement. Les recharges prépayées peuvent se faire par carte bancaire directement aux points de retrait des différentes banques, par téléphone en appelant le 1255 et en suivant les instructions, ou encore dans les nombreux points de vente.
    • Qualité réseau internet : excellente.  Les principaux opérateurs sont : NOS, MEO, Vodafone, Claranet, Cabovisao et Artelecom. Seuls les personnes résidant peuvent s’inscrire auprès d’un opérateur internet. Les compagnies requièrent  plusieurs documents: pièce d’identité du titulaire (Passaporte/Bilhete de Identidade), un justificatif de domicile (Cartão deResidência/Comprovativo de Morada), le numéro fisacl (Número de Contribuinte) et des informations téléphoniques. pour résilier, envoyer une lettre ou un courriel à l’opérateur en précisant le nom du titulaire, nom d’utilisateur, Numéro ADSL, numéro d’identification ou d’imposition, Adresse et informations téléphonique, cela avec un mois de préavis.
    • Validité des permis de conduire français et international : oui. Le permis de conduire français est reconnu dans les pays de l’Union Européenne. Toutefois, au bout de deux années de résidence au Portugal, il est nécessaire d’échanger le permis français pour un permis portugais.
      Attention, les certificats provisoires (“feuille jaune”, etc) ne sont pas reconnus à l’étranger.
    • Réseau aérien : La compagnie nationale est Tap Portugal, le Portugal compte une dizaine d’aéroports, dont 4 internationaux :
      • LISBONNE l’Aeroporto de Lisboa se divise en deux terminales, liés par un système de bus gratuits, le terminal 2 est dédié exclusivement aux vols low-cost. L’aéroport se situe a 7Km du centre ville, il est relié au métro urbain avec un trajet d’environ 20 min. Un Aerobus fait le lien jusqu aux stations pricipales de la ville. Des taxis sont disponibles dès la sortie de l’aéroport.
      • PORTO Aeroporto Francisco Sà Carneiro est ouvert de 5h du matin à 11h du soir, il se trouve a 11Km du centre ville. La ligne E du métro dessert l’aéroport, ainsi que certains bus urbains (601, 602, 604 et 3M), de plus de nombreux bus vont en direction des localités voisines. Des taxis sont disponibles dès la sortie de l’aéroport. Vous y trouverez de nombreux services de restauration et achats divers, ainsi que différents hôtels.
      • FARO est le troisième aéroport le plus important du pays, il se situe a 7 km du centre ville de Faro, il opère principalement des vols internes et les destinations européennes importantes. Les bus ligne 14 et 16 relies l’aéroport au centre ville ainsi que les taxis.
      • Et MADERE, il opère principalement des vols internes et les destinations européennes importantes. un service de bus relie Funchal a Machico en passant par l’aéroport, et des service de taxis sont disponibles à la sortie.
    • Réseau routier : le Portugal dispose d’un réseau de routes de bonne qualité, avec de bonnes liaisons entre les différentes villes et régions. Il est composé de routes départementales, nationales (N, limitation 90Km/h) et d’autoroutes payantes et gratuites (A, limitation 120Km/h). Seules les anciennes petites routes, désormais doublées, sont dans un état encore relativement dégradé. En ville et dans les agglomérations, la vitesse ne dépasse pas 50 km/h.
    • Réseau ferroviaire : le Portugal dispose d’un vaste réseau ferré.
      4 types de lignes effectuent des trajets longue distance, les trains indiqués par un « IN » sur les horaires étant les trains internationaux.
      – Regional (R). Lent, omnibus.
      – Interregional (IR). Raisonnablement rapide.
      – Intercidade (IC). Trains express.
      – Alfa Pendular Deluxe. Un peu plus rapide mais nettement plus cher que les Intercidade.

    Toutes les informations sur les horaires et les tarifs sont disponibles dans les gares, ou sur le site de la Compagnie des chemins de fer du Portugal (Comboios de Portugal). Attention, certains arrêts sont réservés à la montée ou à la descente du train. Les billets sont en vente dans les gares, les agences de voyages, dans les distributeurs Multibanco ou encore sur Internet.

    • Réseau de transports urbains :
      LISBONNE a des transports en commun urbains et péri-urbains très développés, Les transports en commun sont nombreux, fréquents et pratiques: 4 lignes de métro, un réseau dense de bus et tramway ainsi que des trains de banlieue (Urbano). Payables avec les cartes individuelles rechargeables “viva viagem” et “7 colinas” ou bien avec un ticket par trajet. Le métro est ouvert de 6h30 a 1h. Les taxis sont peu onéreux.
      PORTO : 6 lignes de métro, des bus et tramways et des trains de banlieue. L’alternative aux tickets par trajet est la carte individuelle rechargeable “cartao Andante” et le métro est ouvert de 6:30 a 1h. Les taxis sont peu onéreux.
    • Réseau de cars : le réseau de bus est dense. Les autocars, confortables, sont plus fréquents mais également plus chers que les trains. Ils desservent, selon les compagnies, les grandes villes entre elles et d’autres destinations intérieures. D’ailleurs, toutes les villes de taille moyenne ont une gare routière (Rodoviaria).
      Les plus importantes compagnies sont Rede Expressos, Rodonorte et Eva Transportes.
      Il existe quatre catégories de bus :
      – Alta Qualidade : bus rapide « deluxe ».
      – Carreiras (« CR ») : omnibus lents.
      – Expressos : bus rapides et confortables entre les villes principales.
      – Rápidas : bus régionaux rapides.
  • Scolarité Portugal

    • Système scolaire local : depuis une réforme récente, l’école au Portugal est désormais obligatoire de 6 à 18 ans. Le système éducatif portugais s’articule de la manière suivante :
      • l’enseignement primaire, de 6 à 15 ans, sanctionné à la fin de la 9ème année par un diplôme (Diploma de Ensino Básico).
      • l’enseignement secondaire, ou 2ème cycle, de 15 à 18 ans. Les élèves ont le choix entre 4 filières :
        • une filière générale, orientée vers l’accès à l’enseignement supérieur, dispensée dans une Escola Secundária ;
        • une filière artistique
        • une filière technologique
        • une filière professionnelle, orientée vers la préparation à l’entrée dans la vie active, mais offrant aussi des possibilités d’accès à l’enseignement supérieur. Elle permet d’obtenir une qualification professionnelle.
    • Associations subventionnées par le dispositif FLAM : il n’y a pas d’association subventionnée par le dispositif FLAM à l’heure actuelle au Portugal.
  • Santé et sécurité sociale PORTUGAL

    • Qualité des structures hospitalières : excellente. Le système de santé portugais est classé parmi les meilleurs de l’OCDE. Les hôpitaux sont dotés de structures d’accueil et d’accompagnement des patients, même en langue anglaise, afin de mieux répondre au « droit à la santé pour tous », reconnu par la Constitution portugaise.Liste des hôpitaux recommandés par le ministère des Affaires étrangères pour le Portugal : cliquez ici
    • Numéros d’urgence :
      • Numéro d’urgence national (police / pompiers / SAMU) : 112
      • Croix-Rouge portugaise : 21 942 11 11

    Liste des numéros spécifiques à chaque ville pour les services de police, de police du tourisme et de Guarga Nacional Republicana : cliquez ici.

    • Système local de sécurité sociale : depuis 2007, le régime portugais offre aux salariés un système de prévoyance (couvrant les risques maladie-maternité, chômage, invalidité, vieillesse, décès, accidents du travail et maladies professionnelles), un système de protection sociale de citoyenneté (prestations familiales), ainsi qu’un système complémentaire de retraite. Les travailleurs indépendants ayant des revenus au-delà d’un certain seuil (fixé, par exemple, à 2 515,32€ en 2014) doivent obligatoirement souscrire au régime des travailleurs indépendants, qui couvre les mêmes risques que le système de prévoyance des salariés. Les travailleurs indépendants dont les revenus sont en deçà de ce seuil peuvent opter pour des assurances facultatives et bénéficier de prestations familiales. Ils n’ont toutefois pas droit à l’assurance chômage.

    Plus d’informations sur le Centre des Liaisons Européennes et Internationales de Sécurité Sociale (CLEISS) : la protection sociale locale au Portugal.

  • Liens avec la France-Portugal

  • Emploi et Logement PORTUGAL

  • Cadre légal du travail

    • Salaire minimum : 589 €.
    • Durée légale du temps de travail : 40h/semaine.
    • Informations complémentaires :
      • la maîtrise de la langue portugaise est indispensable pour trouver un emploi au Portugal.
      • période d’essai :
        • 15 jours pour un CDD de moins de 6 mois
        • 30 jours pour un CDD de plus de 6 mois
        • 3 à 6 mois pour un CDI (jusqu’à 8 mois pour les CSP+).
      • congés payés :
        • 22 jours ouvrables pour les salariés en CDI ou en CDD de plus d’1 an
        • 2 jours par mois travaillé pour les CDD de moins d’1 an.
    • Jour chômé hebdomadaire : samedi et dimanche.

    Logement

    • Prix moyen du loyer dans une grande ville : les loyers sont bien moins élevés qu’en France. Un appartement de 3 chambres (environ 100 m2) dans le centre de Porto varie entre 650 et 850 euros. A Lisbonne, ce prix varie entre 900 et 1350 euros.
    • Contrat de location : le contrat de bail doit être rédigé en 3 exemplaires : un pour le locataire, un pour le propriétaire, et un pour l’administration fiscale (condition de validité du contrat).
      Il sera souvent demandé au locataire, avant d’entrer dans les lieux, de  payer les deux premiers mois de loyer et de laisser un mois supplémentaire en caution. Avant la signature du bail, il est conseillé de procéder à un état des lieux, sans lequel le logement est présumé être en bon état.
      Le propriétaire est tenu au paiement des divers impôts immobiliers, taxes administratives et assurances, sauf mention contraire.
      Depuis 2012, le propriétaire peut augmenter de manière discrétionnaire le loyer, ce qui donnera lieu à négociation avec le locataire, qui peut négocier la hausse à la baisse ou refuser l’augmentation.En cas de départ anticipé, le locataire doit respecter un préavis :

      • 2 mois pour les contrats de moins d’un an
      • 4 mois pour les contrats de location d’un an ou plus.
  • Leave a Reply

    Your email address will not be published.

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    Site Menu