LES INFORMATIONS PRATIQUES

Transports et communication Royaume-Uni

  • Qualité du réseau mobile : excellente. Parmi les opérateurs de téléphonie mobile au Royaume-Uni, qui ont tous plus ou moins la même couverture, on trouve O2, EE (qui a récupéré les marques Orange et T-Mobile), ThreeVirgin Mobile ou encore Vodafone (liste non exhaustive). Les offres étant nombreuses et variées, il peut être utile de se référer à des sites de comparatifs d’offres, tel que Uswitch.

    Qualité du réseau internet : excellente. Le haut débit est disponible un peu partout sur le territoire, et la fibre optique commence à s’étendre en dehors des grandes villes. Les plus gros fournisseurs d’accès internet (F.A.I.) sont BT Retail, Talk Talk Group, Sky Boradband, et EE, mais il en existe bien davantage. Là encore, il peut être judicieux d’utiliser un comparateur en ligne d’offres, tel que Cable.

    Validité des permis de conduire français et international : oui. Le permis de conduire français est reconnu dans les pays de l’Union européenne. Attention cependant, les certificats provisoires (“feuille jaune”, etc) ne sont pas reconnus à l’étranger. Si vous déménagez au Royaume-Uni, vous pouvez conduire avec votre permis actuel aussi longtemps qu’il reste valable.
    Au bout de 2 années de résidence, la durée de votre permis français (ancien modèle à durée illimitée) pourra être limité à la durée de validité du nouveau permis européen (10 ou 15 ans, selon les pays, pour les permis moto et voiture). Vous devrez alors renouveler votre permis. Il s’agit d’un simple renouvellement administratif. Vous devrez vous adresser aux autorités britanniques, lesquelles vous remettront un permis local en échange de votre permis initial.

    Réseau routier : le réseau routier est de bonne qualité. Vigilance de mise, la conduite étant à gauche et les limitations de vitesse indiquées en miles. Les autoroutes sont gratuites, à l’exception de la M6 autour de Birmingham et de certains ponts ou tunnels.
    A Londres, ainsi que dans les autres grandes villes du Royaume-Uni, il est vivement conseillé de garer sa voiture dans les parcs de stationnement. Dans les rues, les emplacements sont très souvent réservés aux titulaires d’un permis de stationnement (“resident permit”).
    Le centre de Londres est soumis à la « Congestion Charge » : taxe journalière de 11.50£ pour rouler à l’intérieur de cette zone (du lundi au vendredi de 7h à 18h ) sauf jours fériés.

    Réseau aérien : des liaisons intérieures sont assurées régulièrement par les compagnies locales British Midlands, Easyjet et British Airways.

    • LONDRES : 5 aéroports internationaux desservent la métropole londonienne.
      • L’aéroport de Londres Heathrow (LHR) est le premier aéroport d’Europe en termes de passagers. Situé à 22 km à l’ouest de Londres, il est composé de 5 terminaux (numérotés 1 à 5). 95 compagnies aériennes couvrent plus de 180 destinations à travers le monde. Depuis Londres, on accède à l’aéroport par de nombreux moyens de transport :
        – en train, le Heathrow Express relie directement la gare de Paddington à l’aéroport en 15 minutes pour 21,5£. Moins cher (environ 10£), le Heathrow Connect effectue le même trajet en 25 minutes, avec  5 arrêts.
        – en métro, les trains de la Piccadilly Line relient l’aéroport au centre de Londres en moins d’une heure. Tous les terminaux font partie de la zone 6 de la Oyster Travelcard.
        – le bus/navette est la solution la plus économique (6£) pour rejoindre le centre de Londres et plus de 500 destinations locales et nationales.
        – en voiture via l’autoroute M4, la route A4, l’autoroute M25 ou encore la route A30.
        – enfin, solution la plus onéreuse, il est bien sûr possible de rejoindre Londres en taxi (50£).
      • L’aéroport de Londres Gatwick(LGW) est l’aéroport secondaire de la ville (et le 2ème du pays). Situé à 45 km au sud de Londres, il abrite des vols charters, low-cost et classiques. Pour s’y rendre depuis le centre de Londres, il existe de nombreuses solutions de transports en commun :
        – le Gatwick Express (30 minutes) ou des trains régionaux (50 minutes) ;
        – en bus (easybus, National express…) le trajet dure entre 50 et 80 minutes selon l’état du trafic ;
        – en voiture, il est desservi par l’autoroute M23 ou la route A23 (Londres – Brighton).
      • L’aéroport de Londres Stansted(STN), à 48 km au nord de Londres, est dédié aux vols low-cost. Des trains relient cet aéroport à Londres et à d’autres villes alentours, le plus rapide étant le Stansted express (47 minutes jusqu’au centre de Londres). Davantage d’informations sur comment se rendre à Stansted sur la page dédiée de l’aéroport.
      • L’aéroport de Londres Luton(LTN) dessert principalement des destinations en Europe, et quelques vols vers l’Afrique du Nord et l’Asie. Il est situé à environ 45 km au nord-ouest de Londres, à 16 km de la M25 (périphérique de Londres) et à 30 minutes en voiture du nord de Londres. Il est possible de s’y rendre en covoiturage via London Luton Car Share, en bus, en train (21 minutes) et en taxi. Toutes les informations sur comment se rendre à Luton sur la page dédiée de l’aéroport.
      • Enfin, l’aéroport de Londres City(LCY), surtout utilisé par les voyageurs d’affaires, dessert une quarantaine de destinations internationales. Situé à moins de 10 km du centre de Londres, sur la zone 3 du métro, il faut compter une vingtaine de minutes pour rejoindre le centre de Londres (station de métro London Bridge), en train, métro ou bus.
    • ECOSSE :
      • L’aéroport d’Edimbourg (EDI) se situe à 12 km à l’ouest d’Edimbourg. Depuis le centre-ville, il est accessible par la route A8. De nombreux moyens de transports permettent de relier rapidement Edimbourg et l’aéroport (35 minutes environ en tramway, et entre 25 minutes et 1 heure en bus, selon la ligne choisie et le trafic).
      • L’aéroport international de Glasgow (GLA) se situe à 13 km à l’ouest de Glasgow. Depuis Glasgow, l’aéroport est accessible par la route M8 – la principale route d’Ecosse – mais aussi via les transports en commun (bus, train, taxi). Le site de l’aéroport indique les différents moyens pour s’y rendre et pour en partir (à destination de Glasgow ou d’ailleurs en Ecosse).
      • L’aéroport d’Aberdeen (ABZ) est situé au niveau de la ville de Dyce, à 11 km au nord-ouest d’Aberdeen. La route qui y mène est l’A947 (fléchée à partir de l’autoroute A96). S’il existe des bus effectuant la liaison entre l’aéroport et le centre d’Aberdeen, ils sont moins fréquents le week-end. Le site internet de l’aéroport donne toutes les indications nécessaires pour s’y rendre et en repartir.
    • IRLANDE DU NORD
      • L’aéroport international de Belfast City (BHD) est relativement isolé, puisqu’il est situé à 30 km au nord-ouest de Belfast. En voiture, train ou bus, toutes les informations pour rejoindre l’aéroport sont disponibles sur le site internet, dans la section « To/From the airport ».

    Réseau ferroviaire : Le réseau ferré britannique est privé. D’importants travaux de rénovation sont en cours de réalisation, ce qui affecte inévitablement l’efficacité du réseau. Il est conseillé de se renseigner auprès des sociétés de chemin de fer ou des agences de voyage avant d’entreprendre un déplacement en train.
    En Irlande du Nord, le réseau est géré par la compagnie Northern Ireland Railways.

    Réseau de transports urbains : Les transports en commun britanniques sont chers. A Londres, ils sont gérés par la compagnie TFL. Il est conseillé de se procurer une carte de transport Oyster Card, que l’on pourra au choix utiliser comme une carte rechargeable (crédit rechargeable) ou comme carte de transport permettant un nombre de voyages illimité sur le réseau sur une période fixe (de 1 jour à 1 an).
    Villes ayant le métro : Londres, Newcastle, Liverpool et Glasgow.

    Réseau de bus : le bus au Royaume-Uni ne coûte pas très cher, mais il peut être assez lent. Chaque grande ville dispose d’un terminus d’autocars. A Londres, il se trouve à Victoria coach station, à 1 km environ de la gare Victoria. Il existe des services d’autocars à destination de toutes les régions du pays. En Ecosse, c’est un moyen privilégié pour se rendre dans les plus petites villes, non desservies par le réseau ferré. Les principales compagnies sont National Express, ArrivaBus, Green Line et Megabus.

    Les taxis : au Royaume-Uni, et surtout à Londres, les chauffeurs de taxi attendent un pourboire de 10%. A noter que la plupart des taxis n’acceptent pas le paiement par carte bleue, mais peuvent vous arrêter à une banque.

  • Scolarité Royaume-Uni

    • Système scolaire local : il est caractérisé par quelques différences entre les régions du Royaume-Uni (Angleterre, Pays de Galles, Écosse, Irlande du Nord) et le fait que le système est semi-privatisé.
      Le système scolaire est divisé en 2 niveaux :

      • la “primary school” accueille les enfants de 4 à 11 ans ;
      • la “secondary school“, de 11 à 16 ans (et au-delà) . Ce degré comprend les “comprehensive schools” (écoles publiques gérées par les collectivités locales), les “public schools” (écoles privées) et les “grammar schools” (gérées par l’Etat, il en reste très peu). La fin du cycle secondaire est marquée par le passage des “A Levels” (“Highers” en Ecosse), examens permettant l’accès à l’université.
  • Santé et Sécurité sociale Royaume-Uni

    • Qualité des structures hospitalières : bonne. Dans le cadre du N.H.S. (National Health Service), les hôpitaux publics et les soins dispensés par un généraliste sont accessibles à tous. Les hôpitaux privés pratiquent des tarifs très élevés. Le consulat général de France à Londres a mis en ligne une liste de notoriété de médecins généralistes, spécialistes, et de professions paramédicales francophones.
    • Numéros d’urgence : 
      • Police, pompiers, Samu : 999
    • Système local de sécurité sociale : le régime général britannique de protection sociale comprend les assurances maladie-maternité, vieillesse, invalidité et survivants, accidents du travail-maladies professionnelles et chômage, et sert des prestations familiales sous conditions de ressources. Certaines prestations sont servies au titre de la résidence et d’autres au titre d’une activité professionnelle.
      Le régime britannique de protection sociale est de type général ; il couvre tant les travailleurs salariés que les travailleurs indépendants. Cependant, certaines dispositions particulières s’appliquent à ces derniers.

      Plus d’informations sur le Centre des Liaisons Européennes et Internationales de Sécurité Sociale (CLEISS) : la protection sociale des salariés au Royaume-Uni et la protection sociale des indépendants

  • Liens avec la France – Royaume-Uni

  • Travail et logement – Royaume-Uni

  • Cadre légal du travail

    • Salaire minimum : au Royaume-Uni, le salaire minimum national est fixé chaque année au mois d’octobre par le gouvernement, sur recommandations de la commission indépendante pour les bas salaires (Low Pay Commission ou LCP). Le salaire minimum national est fonction de l’âge du travailleur.
    • Durée légale du temps de travail : 40 h/semaine
    • Infos complémentaires : les heures de travail sont calculées sur une période de 17 semaines. Il est possible de travailler pendant plus de 48 heures pendant une semaine, si la moyenne sur cette période ne dépasse pas les 48 heures par semaine (durée maximale légale).
      Le salaire n’est pas le seul critère à analyser au Royaume-Uni. Le coût de la vie à Londres est l’un des plus élevé au monde, alors que dans le reste du Royaume-Uni, le coût de la vie et les prix restent dans une moyenne raisonnable des pays de l’Union européenne.
      Le droit du travail anglais est peu formel, et le contrat de travail n’est pas forcément écrit. Néanmoins, avant la fin du deuxième mois d’embauche, l’employeur doit remettre au salarié un document écrit comportant certaines mentions obligatoires, telles que le nom des parties, la date de prise de fonction, le salaire, la nature du poste, les conditions de travail, etc…
    • Jour chômé hebdomadaire : dimanche

    Logement

    • Prix loyer moyen grandes villes : À Londres et dans le Sud-Est de l’Angleterre, l’offre est saturée et les loyers sont très élevés. Le Nord de l’Angleterre, l’Écosse, le Pays de Galle et l’Ulster sont moins chers. Ainsi, il faut compter entre 800 £ et 1000 £ par mois pour un studio au centre de Londres (zone 1). En zone 2, il faut compter de £350 à £450 par mois pour une chambre double. La colocation est très répandue au Royaume-Uni. Il est plus facile de trouver un appartement meublé (furnished) que vide, et il n’y a pas de différence de prix. Selon certaines conditions de revenus, deux aides au logement peuvent être consenties par les mairies (local councils) :
      – le “Housing Benefit” (HB) ou “rentrebate” est une aide au logement pour une période déterminée.
      – le “Council Tax Benefit” (CTB) est destiné aux personnes payant la “council tax”. La prise en charge peut être partielle ou totale, selon chaque situation.
    • Contrat de location : Pour louer un bien au Royaume-Uni, locataire et propriétaire signent un « tenancy agreement » ou un « lease ». Attention, de nombreux « tenancy agreements » se font oralement. Dans ce cas, il peut être préférable d’être accompagné afin d’avoir un témoin, ou de demander au propriétaire un « statement of terms » qui recense par écrit tout le « tenancy agreement » oral. Le propriétaire a dans ce cas l’obligation de l’envoyer dans les 28 jours.Le contrat de location doit faire figurer le montant du loyer, les modalités de paiement, la durée de la location et du préavis (notice), les droits du locataire et du propriétaire. Le propriétaire peut demander un mois de caution et un mois de loyer d’avance.Il est indispensable de faire préciser au propriétaire ce qui est inclus dans le loyer, afin d’éviter les mauvaises surprises. En effet, la “council tax” (payable tous les mois ou une fois par an, équivalent de la taxe d’habitation) est à la charge du locataire, et peut-être ou non déjà inclue dans le loyer. Il en va de même pour les “bills or utilities” (factures d’eau, de gaz…), dont le montant peut faire varier considérablement le prix du loyer.
  • 4 Comments

    • Kevin
      Kevin Posted at 12 février 2016 at 20 h 37 min Reply

      Hello,

      Petite recommandation d’un fromager/restaurant et de bon vin aux pied de la city à Londres, Androuet London.
      Situé dans le Old Spitalfild Market, les prix sont vraiment corrects et le staff vraiment cool.

      Si vous êtes dans le coin, passez leur dire bonjour.

      Cheers,

    • c_geuffroy Posted at 13 février 2016 at 12 h 01 min Reply

      Bonjour, je vis en Ecosse et les infos sur le site sont beaucoup trop reductrices, ramenees a l’Angleterre et Londres en particulier. Sachez que le systeme legislatif entre autre chose differe considerablement entre l’Angleterre et l’Ecosse.

      • Ophelie
        Ophelie Posted at 18 février 2016 at 11 h 32 min Reply

        Bonjour,
        Tout d’abord merci pour votre retour. En effet, le guide Royaume-Uni est davantage centré sur l’Angleterre et Londres, et la création d’un guide spécifique à l’Ecosse est en projet. Il devrait paraître dans les prochaines semaines.
        Bien cordialement,
        L’équipe French Planète

    • Guillaume Chausse Posted at 26 octobre 2016 at 8 h 33 min Reply

      Dans les liens utiles pour la scolarité, je vous conseille MyTutorAbroad.com

      MyTutorAbroad accompagne les parents dans l’éducation multiculturelle de leur(s) enfant(s). Sur la plateforme web, vous pouvez trouver le professeur particulier ou baby-sitter locuteur de la langue de votre choix pour l’accompagnement de votre enfant.

      Les parents peuvent lancer une recherche de professeur/baby-sitter comme sur Airbnb ou blablacar : « Londres » « cours de mathématiques ». Puis, vous triez les profs ou babysitters et sélectionnez grâce aux différents critères (matière, niveau, niveau d’études, tarif, notation…). La notation et les avis laissés par les membres de la communauté française expatriée peuvent vous aider dans votre choix.

      Pour plus d’infos, n’hésitez pas à regarder notre vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=hISxiCKK_-Y
      Ou à me contacter sur guillaume.chausse@mytutorabroad.com

    Leave a Reply

    Your email address will not be published.

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    Site Menu